Quelle est l’origine de la perte auditive ?

La plupart du temps, la perte auditive est liée à l’âge. On parle alors de presbyacousie.
Toutefois, certaines pertes auditives peuvent être liées à une pathologie de l’oreille interne, ou survenir après un traumatisme sonore.

 

Que se passe-t-il si on ne fait rien ?

La dégradation de l’audition se met en place et la perte de compréhension s’accentue.
Plus l’appareillage intervient tardivement et plus il est compliqué de s’habituer à la prothèse, donc de retrouver une bonne qualité d’écoute.

 

Qu’est-ce qu’un audioprothésiste ?

L’audioprothésiste est celui qui délivre, adapte et effectue le suivi de l’appareillage auditif.

 

Puis-je faire contrôler mon audition gratuitement auprès d’un audioprothésiste ?

Oui. Il vous suffit tout simplement de prendre rendez-vous auprès d’un centre Audition Assas.

 

Quelle est la procédure à suivre pour se faire appareiller ?

En premier lieu, il convient de s’adresser à un ORL. Lui seul est habilité à prescrire un appareillage auditif.

 

Doit-on obligatoirement se faire appareiller des deux oreilles ?

Certaines pertes auditives sont unilatérales, et ne nécessitent donc l’appareillage que d’une seule oreille. Mais la plupart du temps, s’agissant de presbyacousie, la perte auditive touche les deux oreilles.
Dans ce cas, pour un meilleur confort d’écoute, une meilleure localisation des sons dans l’espace, l’appareillage des deux oreilles reste recommandé dans l’intérêt du patient.

 

Le prix dépend-il du degré de perte auditive ou de la taille de l’appareil ?

Le prix d’un appareil dépend de ses performances en termes de précision. Ni la puissance d’amplification ni la de taille d’appareil n’entre en compte.

 

Comment choisir son appareillage auditif ?

Différents critères entrent en jeu : le degré de perte auditive, la forme de l’oreille, la production plus ou moins importante de cérumen…
C’est pourquoi les professionnels d’Audition Assas prennent le temps de vous conseiller pour trouver l’appareillage qui vous convient le mieux.

 

Quelles sont les différences entre les gammes d’appareils existantes ?

Les différences se situent essentiellement au niveau de la précision et du confort de la correction auditive en ambiances bruyantes, ainsi qu’au niveau de la gestion du larsen (systèmes anti-sifflement).

 

Quelle gamme choisir ?

La gamme adaptée va être déterminée par vos besoins auditifs et votre mode de vie sociale.
C’est pourquoi les audioprothésistes d’Audition Assas prennent tout le temps nécessaire pour vous conseiller le plus judicieusement et répondre au mieux à vos attentes.

 

Puis-je essayer les appareils gratuitement ?

Évidemment ! Audition Assas s’engage à vous prêter un appareil pour une durée qui sera déterminée avec l’audioprothésiste (le temps du prêt dépendra de votre adaptation à l’appareillage). Seul un chèque de caution vous sera demandé.
Mais dans tous les cas, n’oubliez pas : si une perte auditive est confirmée, il vous faudra consulter un ORL !

 

Quelle est la prise en charge de la sécurité sociale ?

  •  Si vous avez moins de 20 ans, les prothèses auditives sont remboursées à 60 %, sur la base d’un tarif allant de 900 € à 1 400 €, selon la classe de l’appareil prescrit.
  •  Si vous avez plus de 20 ans, les prothèses auditives sont remboursées à 60 %, sur la base d’un tarif fixé à 199,71 €, quelle que soit la classe de l’appareil prescrit.
  •  Si vous êtes déficient auditif et souffrez de cécité, quel que soit votre âge, les prothèses auditives sont remboursées à 60 %, sur la base d’un tarif allant de 900 € à 1 400 €, selon la classe de l’appareil prescrit.
  •  Les bénéficiaires de la CMU ou de l’AMD bénéficient également d’une prise en charge.