« Maman commençait à s’isoler. Je voyais bien que pendant nos déjeuners en famille, elle participait de moins en moins à la conversation, parce qu’elle en “ratait” une bonne partie. Depuis qu’elle porte ses appareils, nos discussions ont repris comme avant ! » François, 41 ans, à propos de sa mère.
« Depuis un moment, mes échanges avec mon père se limitaient à la météo et aux menus : j’avoue que j’en avais assez de devoir répéter, parler très fort… Depuis que je l’ai convaincu d’aller chez l’audioprothésiste, nous passons de nouveau des heures à philosopher ! » Magali, 48 ans, à propos de son père Gérard.
« Je porte un appareil depuis près de quinze ans. C’est dire si je sais à quel point le service après-vente est important ! Chez Audition Assas, j’ai vite vu que les équipes sont compétentes, efficaces… et gentilles ! » Anne-Marie, 76 ans
« Si je suis allé chez Audition Assas, c’est d’abord parce que j’ai été attiré par le prix très attractif. Pour autant, j’avais un peu peur que le service soit de moindre qualité. Erreur ! J’ai vite été rassuré par leur compétence et leur amabilité. » Marc, 65 ans.
« Dans mon centre Audition Assas, j’ai rencontré des gens disponibles, qui ont su prendre en compte mes besoins. Dès que j’ai une question, une demande, ils sont tout de suite là pour m’aider. » Paulette, 68 ans.
« Je redécouvre le plaisir d’écouter de la musique. Je n’imaginais pas tout ce que j’avais perdu ! » Pierre, 69 ans.
« L’audioprothésiste d’audition-assas.com m’a orienté vers un appareil de qualité pour un prix plus que raisonnable... Rien à redire ! » Danielle, 53 ans.
« J’ai beaucoup hésité avant de me faire appareiller. J’avais peur que les gens ne voient que ça ! Mais j’ai été rapidement rassuré par la taille des appareils proposés. » Hervé, 55 ans.
« Je n’allais plus au théâtre ni au cinéma, parce que je ne comprenais qu’à moitié. Maintenant, j’y retourne avec plaisir. Dire que j’avais failli faire une croix sur mes loisirs préférés ! » Inès, 61 ans.
« Avant, c’était tellement gênant, embarrassant, d’être toujours obligée de faire répéter ! Mais depuis que je suis appareillée, je suis vraiment soulagée. » Maria, 71 ans.